Livre : Le gouvernement des citoyens

Le gouvernement des citoyens, de l’Etat pyramidal à la décision collective

Ouvrage collectif sous la direction de Yann Coatanlem

Paru aux Editions P.U.F 


Le titre de cet ouvrage souligne à la fois le besoin d’une plus grande participation citoyenne dans le gouvernement du pays, et la nécessité d’un Etat du minimum nécessaire qui donne plus de liberté à l’individu.

Christian Gollier dit de ce livre qu’il est « passionnant », permet de « remettre au centre de la décision politique la prise en compte de la contrainte budgétaire et de son corollaire immédiat, la hiérarchisation des objectifs sur la base d’analyse des coûts et des bénéfices socio-économiques de chaque action possible » et « décortique avec brio les multiples facettes de l’indispensable réforme de l’Etat qui doit s’inscrire dans cette perspective ».

Lionel Stoléru, qui nous a accompagné dans ce projet jusqu’à sa mort, dit du livre que « la mise en perspective dans le temps et dans l’espace international des faits économiques impose respect scientifique et nécessité d’agir. »

Pour Pierre-André Chiappori, « il serait impardonnable de ne pas le lire » et Henri de Castries pense qu’il  « enrichit la qualité du débat démocratique ». Laurent Cohen-Tanugi dit espérer « que la somme impressionnante d’analyses et de propositions innovantes réunies par Praxis trouvera l’écho qu’elle mérite dans le débat français », pour Ezra Suleiman, « les réformes proposées sont non seulement pratiques mais de bon sens », et Guy Sorman décrit ce livre comme une « révolution conceptuelle et non partisane, l’introduction de la science expérimentale dans l’action publique ».


Auteurs 

Direction :

Yann Coatanlem, président du Club Praxis, un think tank franco-américain. Diplômé de l’ENSIMAG et du Mastère de Finance d’HEC, il est directeur de recherche dans une institution financière, président de la Maison Française de New York, vice-président de l’American Foundation of Paris School of Economics, conseiller du commerce extérieur, administrateur de la European-American Chamber of Commerce, de French Heritage Society et de Droit & Croissance.

Ont contribué à cet ouvrage :

Emma Archer est diplômée de Sciences-Po, de New York University et de l’Université Paris Dauphine. Spécialisée dans les questions liées à la politique culturelle, elle enseigne un cours magistral à l’Ecole d’Affaires Publiques de Sciences-Po Paris. Elle est aussi consultante pour différentes fondations.

Gilles Bransbourg, titulaire d’un doctorat de l’Ecole des Hautes Etudes en Sciences Sociales, diplômé de l’Ecole Polytechnique, Sciences Po et de l’ENSAE, poursuit concurremment une activité de chercheur-enseignant en histoire monétaire et fiscale à New York University et à l’American Numismatic Society, et de conseil financier auprès d’institutionnels, sociétés et fondations européennes et américaines.

Francis Cholle est diplômé d’HEC et conseille les comités exécutifs de grands groupes internationaux tels que L’Oréal, LVMH, Ralph Lauren, Veolia, Estée Lauder et Johnson and Johnson, qu’il aide à repenser leur conception de l’entreprise et la création de valeur. Il est conférencier et l’auteur de plusieurs livres dont un best seller en France.

Maxime Cordier est consultant en stratégie, spécialisé dans le secteur de la santé. Il a auparavant travaillé au cabinet de la Ministre de la Santé, puis au Parlement Européen où il a été collaborateur d’une députée impliquée dans la définition de réglementation en santé. Il est diplômé de Sciences Po Paris.

Romain Dambre est avocat au Barreau de New York, spécialisé dans le conseil en fusions-acquisitions. Docteur en droit, diplômé d’HEC, de la Sorbonne et de la Yale Law School, il est l’auteur d’un ouvrage et de plusieurs articles consacrés à la gouvernance des sociétés, au droit des sociétés et à la régulation financière.

Raphaël Douady est mathématicien et économiste. Ancien élève de l’École Normale Supérieure, chercheur au CNRS, ses recherches portent sur la théorie du chaos et la géométrie symplectique puis sur les mathématiques financières, les statistiques et l’économie. Ancien directeur académique du Laboratoire d’Excellence sur la Régulation Financière (Labex RéFi), il occupe depuis 2015 une chaire de finance quantitative à l’Université de Stony Brook.

Julien Dubuis est ancien élève de l’Ecole Normale Supérieure et docteur en physique (Ph.D.) de l’Université de Princeton. Il est l’auteur de plusieurs articles académiques sur l’application de la théorie de l’information dans les systèmes biologiques. Il travaille aujourd’hui comme consultant en stratégie dans le secteur de la santé et des technologies à New York.

Rémi Forgeas travaille pour un cabinet d’audit international. Basé à New York depuis une vingtaine d’années, il assiste des sociétés françaises dans leurs développements aux Etats Unis. Il est diplômé de Sciences Po.

Simon Gaillard est consultant à la Banque Mondiale. Diplômé de Sciences Po Paris, il a notamment travaillé au Moyen Orient et en Afrique du Nord sur les questions de développement Nord-Sud.

François Glémet est Directeur emeritus de McKinsey & Company. Diplômé de l’Ecole des Mines de Paris et de la Harvard Business School, il a commencé sa carrière comme chargé de recherches au CNRS sous la direction de Maurice Allais. Il est ancien président de l’Association des anciens élèves des Mines de Paris, siège dans plusieurs conseils d’administration et a publié plusieurs ouvrages d’économie.

Sébastien Laye est entrepreneur dans les services financiers. Diplômé de HEC, l’IEP, Droit et Economie, il a créé une première société dans le conseil en fusions acquisitions. Il dirige actuellement une firme d’arrangement en Private Debt. Il a publié pour plusieurs think tanks comme Génération Libre (rapport sur la BPI) et Thomas More (Restructuration des dettes publiques européennes), ainsi que Stratégies d’Investissement (Ellipses, 2013).

Elizabeth Lebras est ancienne élève de l’Ecole Normale Supérieure, Ingénieur des Ponts et Chaussées et docteur en Informatique.

Laurence Mézin, ancien élève de l’ENA, haut fonctionnaire, est spécialiste des collectivités locales.

Edouard-François de Lencquesaing, est directeur général du European Institute of Financial Regulation et membre du comité stratégique de deux Labex, l’Institut Louis Bachelier et du Laboratoire de Régulation Financière. Il a été consultant chez Accenture et conseiller de la direction générale du CCF.

Pierre-Yves Massille, ancien élève de l’Ecole Polytechnique et de l’ENSAE, est spécialiste des questions de finances publiques. Il a exercé des activités d’enseignement à Sciences Po, et s’investit dans le financement de start-ups.

Clericus Vagans, ancien élève de l’ENA, haut fonctionnaire, est spécialiste des questions agricoles.

Michel Perez Michel Perez est membre associé du Labex ReFi et un doctorant au département de droit comparé de l’Université Paris 1 – Panthéon Sorbonne. Diplômé de Sciences Po Paris et de l’INSEAD, Il est consultant à Promontory Financial Group, où il est spécialisé dans les questions transfrontalières de régulation financière.

Minh Trinh travaille dans le secteur de la finance et de la technologie à New York. Il est diplômé de l’Ecole polytechnique, de l’Université Paris-Dauphine et de Harvard University ou il a obtenu son doctorat en économie. Il est expert dans l’application de l’analyse de données et de modèles statistiques pour les investissements financiers.


Pas encore de commentaires.

Laissez une Réponse